Les chats di Charles Baudelaire, stasera vi lascio una poesia sui gatti, ci sono dei siti con bellissime poesie sui nostri mici

Les chats

di Charles Baudelaire 

Les amoureux fervents et les savants austères   

aiment également, dans leur mûre saison,   

les chats puissants et doux, orgueil da la maison,   

qui comme eux sont frileux et comme eux sédentaires.   

   

Amis de la science et de la volupté,   

ils cherchent le silence et l'horreur des ténèbres;   

l'Érèbe les eût pris pour ses coursiers funèbre,   

s'ils pouvaient au servage incliner leur fierté.   

   

Ils prennent en songeant les nobles attitudes   

des grands sphinx allongés au fond des solitudes,   

qui semblent s'endormir dans un rêve sans fin;   

   

leurs reins fécond sont pleins d'étincelles magiques,   

et de parcelles d'or, ainsi qu'un sable fin,   

étoilent vaguement leurs prunelles mystiques.   

   

  
 
I gatti   

   

Gli amatori ferventi e i saggi luminari   

amano, a grado a grado che l'età loro avanza,   

i gatti forti e morbidi, orgoglio della stanza,   

com'essi freddolosi, e pigri, e sedentari.   

   

Amanti di lussurie, di calma e di saggezza,   

ricercano il silenzio, l'ombra e i suoi misteri;   

l'Ade ne avrebbe fatto dei funebri corrieri,   

se potessero flettere l'indomita fierezza.   

   

Meditabondi, assumono le pose statuarie   

delle sfingi accosciate in fondo a solitarie   

lande, come in un sogno che fine mai non abbia;   

   

sprizzano dalle reni magnetiche scintille:   

e grani d'oro, simili a finissima sabbia,   

vagamente gli stellano le mistiche pupille.   
dal sito:
http://sebastiano.mantissa.it/poegatti/index.htm  
 

Publié dans : gatti |le 27 novembre, 2007 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

mes envies, mes faiblesses,... |
c'est une crevette !!! |
el mondo apocalipticodramat... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Un coeur à toi pour toujours
| etreunevraie
| Juste pour moi car écrire c...